Forum-Seven Communauté française de Windows 7 : Entraide, dépannage, actualité. Microsoft windows Seven

28 septembre 2010

Windows Virtual PC 7 – Ajout de disque dur virtuel à une machine virtuelle

Filed under: Astuces & tutoriels,Système et maintenance — Étiquettes : , , , , , , , , — chantal11 @ 10 h 01 min

Merci à ilya pour ce tutoriel et à Ycor pour l’aide apportée

Les captures d’écran qui suivent recensent les actions effectuées pour rajouter un disque dur virtuel à une machine virtuelle déjà existante, et par exemple une machine ancienne tournant sous Millenium.
En dépit de l’ancienneté de ce système d’exploitation, on peut toutefois réussir cet ajout de disque dur virtuel !
Deux méthodes sont possibles.

♦   1 ère méthode :
————————

A partir des paramètres de la machine virtuelle :





Le disque dur virtuel supplémentaire est créé :

Toutefois, il n’est pas pour autant partitionné ni formaté, comme on peut le constater en démarrant la machine virtuelle :

Pour partitionner et formater le nouveau disque dur, la démarche à suivre consiste, dans Windows de la machine virtuelle, à réaliser la demarche suivante :

1 – démarrer -> panneau de configuration -> outils d’administration -> gestion de l’ordinateur -> gestion des disques (ou bien clic droit sur Poste de travail -> Gérer)

2 – mettre le nouveau disque dur en ligne (clic droit sur le disque concerné, dans la liste du bas de la fenêtre, cf flèche rouge) ->initialiser, après on a l’indication « en ligne », ou « initialisé »

3 – formater le disque dur (clic droit sur le disque avec l’indication espace non alloué) -> créer une nouvelle partition … et après c’est terminé.

Voilà, pour mémoire, sous XP PRO SP2 la fenêtre du gestionnaire de disques (l’affichage serait bien sûr différent si le disque 2 en était à l’étape décrite par ce topo) :

Oui mais voilà ! Dans Millenium, virtuel ou non, pas de gestionnaire de disques ! Il faut alors recourir à l’usage d’un outil qui a la même finalité, comme par exemple Partition Magic… si on le possède ! C’est la faiblesse de cette méthode pour une machine virtuelle Millenium…
Ainsi, le lancement de Partition Magic dans la machine virtuelle Millenium « révèle » la présence du nouveau disque dur virtuel :

Il ne reste plus qu’à se servir du logiciel pour partitionner et donc rendre fonctionnel ce nouveau disque dur virtuel :

Cela nécessite un redémarrage de la machine virtuelle, et on a alors accès au nouveau disque dur virtuel :

♦   2 ème méthode :
—————————

Un grand remerciement à un participant de ce forum, Ycor, qui est l’auteur de cette astuce, dont voici le principe.

Cette méthode pallie l’inconvénient de la première, qui suppose qu’on puisse disposer d’un logiciel de partitionnement dans la machine virtuelle.
Elle est simple et, surtout, en quelque sorte « universelle », c’est à dire indépendante du type d’OS installé dans la machine virtuelle.

Principe : utiliser le gestionnaire de disque… de Win7, la machine hôte ! Voilà en images la démarche :

Panneau de configuration -> Outils d’administration -> Gestion de l’ordinateur -> Gestion des disques (ou bien clic droit sur Poste de travail -> Gérer -> Gestion des disques)
Commande : Action -> Créer un disque virtuel

Paramètres à définir (privilégier le choix « Taille fixe »)

Remarques :
——————–
1 – pour spécifier l’emplacement, le bouton « Parcourir » est de peu d’aide, car il faut alors désigner un fichier de type .vhd ! Or le futur disque dur virtuel n’existe pas encore… Il vaut mieux copier/coller l’adresse du lieu de stockage du futur disque dur virtuel dans la fenêtre de dialogue.

2 – autre « anomalie » : si l’adresse de stockage est la suivante :
C:\Users\Patrick\AppData\Local\Microsoft\Windows Virtual PC\Ordinateurs virtuels\Millenium virtuel\second disque dur … en pratique le disque dur virtuel sera crée sous forme d’un fichier .vhd ayant pour nom « second disque dur.vhd »…
… et pour localisation :
C:\Users\Patrick\AppData\Local\Microsoft\Windows Virtual PC\Ordinateurs virtuels\Millenium virtuel\
Autant le savoir pour anticiper la définition du lieu de stockage si on veut que le fichier . vhd du disque dur virtuel soit là où le veut exactement !

Lorsque le disque est créé, il apparait dans la liste des disques comme « Non initialisé« , « Non alloué« , son icône bleue est marquée d’une petite marque d’alerte rouge :

Clic droit sur le disque nouvellement créé, dans la liste du bas de la fenêtre, cf flèche bleue, choisir « Initialiser le disque » :

Valider les options par défaut :

Le disque est maintenant « En ligne » mais toujours « Non alloué » : son icône a changé. Clic droit dans la « bande » représentant le disque, choisir « Nouveau volume simple » :

Un assistant démarre, qui permet de définir la taille du disque :

… la lettre de lecteur (utilisée pour Win7, pas pour la machine virtuelle !) :

… le système de fichiers : (choisir FAT32 !) , le nom du volume :

Le disque virtuel est formaté, il apparaît en bleu :

… ET DE PLUS il est visible dans l’explorateur de fichiers de Win 7 :

On peut donc le « peupler « très facilement ! Pour le rendre ensuite utilisable par la machine virtuelle, clic droit sur son nom dans la liste du bas de la fenêtre, cf flèche bleue, choisir « Détacher un disque virtuel » :

Vérifier l’emplacement du disque virtuel cf remarques précédentes, puis valider :

Le disque virtuel est enfin créé et prêt à être utilisé par la machine virtuelle.
Pour cela, il faut bien entendu le déclarer dans les paramètres de la machine virtuelle :

… Et il est alors parfaitement utlisable dans la machine virtuelle :

Lorsque la machine virtuelle est arrêtée, il est facile de se servir du gestionnaire de disque de Win7 pour monter le disque virtuel dans Win7, par exemple pour y copier des fichiers qui seront ensuite disponibles dans la machine virtuelle.

Attention de ne pas oublier de démonter le disque dur virtuel de Win7 avant de lancer la machine virtuelle sinon il y aura un conflit, deux systèmes différents voulant accéder au même disque !

Attachement d’un disque dur virtuel :

paramétrage de l’adresse de stockage du disque dur virtuel :

Il est alors disponible dans l’explorateur de fichiers de Win7 :

♦   REMARQUES a posteriori :
—————————————–

1 – partionnement ultérieur d’un volume simple virtuel :
——————————————————————————–
Il DOIT être fait dans la machine virtuelle, et non sous Win7 (par exemple avec EASEUS) en y ayant monté le disque dur virtuel. Sinon, au lancement de la machine virtuelle une erreur de lecture de ce disque survient et bloque son démarrage (constaté pour un disque virtuel créé avec la 2ème méthode).

Inconvénient : le disque virtuel partitionné au sein de la machine virtuelle ne peut pas être ensuite monté sous Win7 car sa structure a été changée : il est de nouveau non initialisé et non alloué (constaté avec un disque virtuel créé avec la 1ère méthode).
Si on effectue toutefois les opérations décrites ci-dessus pour initialiser et allouer, en espérant ainsi remédier au problème, ce sera ensuite coté machine virtuelle que les choses se gâtent, la partition conçue dans l’environnement de cette machine est perdu…

2 – conséquence du type de méthode employée pour créer le disque dur virtuel :
—————————————————————————————————————–
La première méthode permet toutes les actions possibles de partitionnement avec par exemple Partition Magic, dans la machine virtuelle. Mais en contrepartie le disque dur virtuel n’est pas montable sous Win7.

La seconde méthode, nettement plus « universelle », présente à l’usage un inconvénient :
Si l’on souhaite partitionner par la suite le disque dur virtuel nouvellement créé, et donc en le faisant dans la machine virtuelle, l’utilisation de Partition Magic mentionne des erreurs de Master Boot Record (MBR), qui rendent le partitionnement impossible, malgré que le disque dur virtuel soit toutefois utilisable par la machine virtuelle :

Corriger les erreurs comme le suggère Partition Magic n’y fait rien, le disque dur virtuel est jugé défectueux par le logiciel, et donc pas de possibilité de créer/gérer des partitions.

En synthèse de ces observations :
——————————————–

A l’évidence, il n’est pas souhaitable de partitionner des volumes simples virtuels, on perd en fonctionnalités !

Sachant que l’on ne peut ajouter que 2 disques durs virtuels avec Windows Virtual PC, si on veut disposer au sein de la machine virtuelle d’un nombre de disques supérieur, LA solution consiste à employer la seconde méthode, en créant autant de volumes simples dans le gestionnaire de disque de Win7, qu’on aura besoin de disques virtuels ensuite, ainsi :

Ces volumes simples seront autant de disques durs indépendants dans la machine virtuelle, et ils sont montables sous Win7, ce qui est très commode pour les peupler.

Merci à ilya pour ce tutoriel et à Ycor pour l’aide apportée

Le fil de discussion sur Forum-Seven Virtualiser Windows Millenium dans Win 7 [Résolu]

Des commentaires ou Besoin d’aide ?  Rendez-vous sur Forum-Seven

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress