Accueil > Actualité > La France est le 3e pays à avoir le plus téléchargé Windows 7 derrière les US et l’Allemagne

La France est le 3e pays à avoir le plus téléchargé Windows 7 derrière les US et l’Allemagne

windows-seven2Interview de Julien Lesaicherre, chef produit Windows 7 (Microsoft)

Téléchargée plusieurs dizaines de milliers de fois, la bêta de Windows 7 a suscité une vrai curiosité auprès des utilisateurs français. L’occasion pour ZDNet.fr de faire le point sur la suite de son développement avec Julien Lesaicherre, chef produit Windows  7.

ZDNet.fr – Quel bilan chiffré tirez-vous du téléchargement de la version bêta publique de Windows 7, en France et dans le monde ?


Julien Lesaicherre – Tout d’abord, je voudrais revenir sur l’historique de Windows 7. Une première version bêta avait été distribuée lors de la PDC (Professional Developers Conference) en octobre 2008 par Steven Sinofsky à environ 10 000 développeurs, puis la bêta publique a été annoncée par Steve Balmer lui-même au CES en janvier et nous avons stoppé le téléchargement de cette version publique le 10 février, même si les « builds » suivantes restent accessibles aux abonnés Technet et MSDN.

Pourquoi nous avons stoppé ce téléchargement public ? Simplement car nous considérons avoir atteint une taille critique en terme de nombre de testeurs. Nous avons eu plusieurs millions de téléchargements aux Etats-Unis, et nos chiffres sont de surcroît minorés car cette version était aussi disponible sur des réseaux parallèles comme Bittorrent. Nous n’invitons pas d’ailleurs les utilisateurs à télécharger des versions de Windows 7 sur ce type de réseaux car ces builds sont loin d’être sécurisées.

Pour ce qui concerne la France, les téléchargements de la version bêta se classent au troisième rang mondial, derrière les Etats-Unis et l’Allemagne, mais devant l’Angleterre par exemple. Un résultat surprenant car la bêta n’était même pas proposée en français, même si nous avions mis en place des pages de supports en français. Officiellement, on peut parler de plusieurs dizaines de milliers de téléchargements pour l’Hexagone. Un enthousiasme que l’on a aussi constaté lors des Techdays, où le stand Windows 7 a accueilli 5 000 visiteurs uniques. De même, nous avons dû multiplier les sessions « A la découverte de Windows 7 », où plus de 3 000 personnes ont assisté à la présentation de cet OS.

Quelles vont être les prochaines étapes du développement de Windows 7 ?
La première bonne nouvelle est qu’il n’y aura pas de bêta 2. Nous passerons directement à la version RC (Release Candidate) le moment venu, comme l’a récemment annoncé Steven Sinofsky, qui est en charge du développement de Windows 7. C’est justement suite aux remontées très positives des utilisateurs de la version bêta que cette décision a été prise de passer directement à une version RC, puis à une version RTM (Release To Manufacturers) et enfin à la finale.

En terme de calendrier, nous restons sur ce que nous avions annoncé au départ, soit une sortie trois ans après la sortie de Windows Vista. Reste que nous souhaitons néanmoins ne pas accélérer les choses car le but est et reste d’offrir un produit de qualité, et nous voulons nous focaliser sur ce niveau de qualité afin d’offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs finaux. Donc, en schématisant, cela donne la version RC quelques mois après la bêta, la RTM quelques mois après la RC, et la finale pour le public quelques mois encore après, ce qui nous emmène fin 2009, début 2010.

Qu’en est-il du Readiness Program pour les entreprises ?
Nous développons actuellement plusieurs programmes pour différentes cibles. Le premier est à destination des TPE et des petits revendeurs, pour les sensibiliser autour de Windows 7, connaître leurs remontées et leurs attentes mais aussi celles de leurs clients. Nous sommes en train de préparer un « Form Action », un tour de France qui passera par 6 ou 7 villes, et où, avec 50 partenaires, nous allons proposer des formations à nos systèmes d’exploitation, Windows Vista et Windows 7. Autre axe prévu, la formation des intégrateurs, un maillon de la chaîne que nous n’allons pas oublier.

Nous pensons aussi à la formation de nos clients grands comptes. Plusieurs dizaines de grands comptes en France nous ont déjà fait connaître leur intérêt pour Windows 7, afin de pouvoir tester leurs applicatifs et services avec ce nouvel OS. Nous préparons un programme à leur attention, avec deux partenaires, Devoteam et Osiatis, afin de faciliter leur adaptation. On va aussi mettre en place un programme en direction de nos partenaires en province.

Enfin, nous n’oublions pas les éditeurs de logiciels : nous allons les aider à rendre leurs produits compatibles avec Windows 7, via des « best practices » et des webcast afin de faciliter cette compatibilité. Et pour les éditeurs les plus innovants, il y aura aussi un programme pour les aider à tirer profit des fonctions les plus avancées de Windows 7, comme le multitouch.

Avec Windows 7, notre but est clairement de faire bouger l’écosystème et tout ses acteurs, que ce soit dans le domaine des éditeurs, des constructeurs de hardware, des intégrateurs ou des distributeurs. Nous allons offrir à tous le même discours, le même niveau d’information, par exemple sur la roadmap ou les spécifications de Windows7, tout en cherchant aussi à tenir compte des spécificités métier de chacun de nos partenaires.

Un programme de mise à jour pour ceux qui achèteront des PC avec Vista avant la sortie de Windows 7 est-il prévu ?
Nous voulons offrir à nos clients des garanties technologiques, donc on étudie fortement cette possibilité. Mais cela ne concerne et ne dépend pas uniquement de Microsoft. Cela concerne aussi les éditeurs, les constructeurs et les revendeurs. Nous travaillons actuellement à la finalisation de cette réflexion et une décision devrait être officialisée dans les prochaines semaines ou prochains mois. Pour le moment on discute avec nos partenaires, donc pas de confirmation de ce qui a pu être dit ça et là sur le Web.

Par ailleurs, pour revenir sur Windows Vista, nous n’allons pas abandonner ce système avec la sortie de Windows 7, bien au contraire. Il reste beaucoup de mois avant la sortie de Windows 7, c’est pourquoi nous avons lancé une initiative à destination des petits entrepreneurs pour les aider en terme de support technique. Tous ceux qui ont acheté Windows Vista Professionnel ou Ulitmate, après le 1er juillet 2008, et qui sont des entrepreneurs avec de 1 à 50 salariés et de 1 à 25 PC seront éligibles à ce programme, qui leur donnera accès à un support téléphonique gratuit (hors coût de l’appel) jusqu’au 1er juin 2009 et à un site web spécial support à leur intention. Nous appelons cela l’Assurance Vista Entrepreneur.

Le but est de les aider à se consacrer à leur activité plus qu’à la maintenance et à l’installation de leur PC. Nous leur fournirons, par exemple, des listes de pilotes pour leurs matériels (s’ils existent sous Vista), les applications compatibles, mais aussi des moyens de mettre en oeuvre le mode de compatibilité avec Windows XP, si aucune autre solution n’est disponible. Le minimum sera de leur fournir une réponse, quelles que soient leurs questions.

ZDNet

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks

 
Développement photo - Favorisxp.com